Flux pour
Articles
Commentaires

Archives de la catégorie 'Chapitre XX – Etat et Société.'

 *      “L’Etat est une forme historique déterminée du Pouvoir, plus exactement la forme moderne du problème intemporel qu’est le Pouvoir politique” (Olivier Beaud). Elle apparaît vers le 14° siècle en Occident. C’est grossièrement défini: l’Etat-Nation, caractérisé par trois traits essentiels : L’unité territoriale et démographique L’existence d’une puissance souveraine détentrice du monopole de l’usage […]

Lisez l'article complet

* Ces deux thèmes sont des fictions théoriques que la philosophie politique a élaborées, avec Hobbes, Locke, Rousseau et bien d’autres pour répondre à un certain nombre de questions. Pourquoi les hommes instituent-ils un pouvoir politique ? Un pouvoir est une force capable de soumettre des volontés récalcitrantes. Comment comprendre que des êtres si enclins à […]

Lisez l'article complet

      Les critiques du cours précédent sont fondées du point de vue du fait. Il est vrai que Rousseau n’a pas pensé d’organe de contrôle de l’exercice de la souveraineté politique. Il s’ensuit que si celle-ci prend des dispositions attentatoires aux droits naturels de la personne humaine, celle-ci est exposée à la servitude ou doit […]

Lisez l'article complet

    * A)    La sociabilité.    On trouve chez Aristote l’idée que l’existence politique est naturelle à l’homme. L’homme est fait pour vivre en société. Celle-ci se fonde dans une sociabilité naturelle.   Dire que l’homme est par nature un animal politique signifie que :  

Lisez l'article complet

L’Etat.

    I)                   Etat et liberté.     L’Etat est une forme historiquement déterminée du Pouvoir politique. C’est  un organisme abstrait. Aucun individu, aucun parti ne peut dire : « L’Etat c’est moi ». Il n’est la propriété de personne. Ceux qui l’occupent ne sont que les dépositaires passagers de quelque chose qui les transcende et qu’ils servent, dans […]

Lisez l'article complet

     Puisque la distinction de la société civile et de l’Etat a été élaborée par Hegel, il convient de restituer son analyse. La société civile est la société en tant qu’elle est une association fortuite d’intérêts privés. Elle est un moment placé entre la famille et l’Etat. Elle incarne  le moment où des individus […]

Lisez l'article complet

  * DE LA LIBERTÉ DES ANCIENS COMPARÉE À CELLE DES MODERNES. Discours prononcé par Benjamin Constant à l’Athénée royal de Paris en 1819.    

Lisez l'article complet

Définition :      Nous parlons d’échange à propos de choses très différentes : échange de paroles, de politesses, de femmes, de regards, d’offenses et de contre-offenses, de biens etc.    L’étymologie latine du mot cambiare indique le principe d’un rapport de réciprocité entre des parties. Cambiare c’est « donner ou céder à quelqu’un quelque chose contre quelque […]

Lisez l'article complet

*   « Dans les économies et dans les droits qui ont précédé les nôtres, on ne constate pour ainsi dire jamais de simples échanges de biens, de richesses et de produits au cours d’un marché passé entre les individus.

Lisez l'article complet

          «Pour entrer dans la véritable connaissance de votre condition, considérez-la dans cette image.    Un homme est jeté par la tempête dans une île inconnue dont les habitants étaient en peine de trouver leur roi qui s’était perdu, et ayant beaucoup de ressemblance de corps et de visage avec ce roi, il […]

Lisez l'article complet

Articles plus anciens »