Flux pour
Articles
Commentaires

Archives de la catégorie 'Chapitre V – Bonheur et moralité.'

    Comment définir le bonheur ? Sa nature n’est-elle pas paradoxale ? Est-il de l’ordre du don comme le suggère l’étymologie (bonheur signifie bon augure : part de chance attribuée par les dieux aux hommes) ou de la conquête ? Est-il à notre portée ou bien fondamentalement inaccessible ? Bref, faut-il dire avec Schopenhauer et avec Freud que l’homme n’a […]

Lisez l'article complet

      Le désir d’être heureux est universel. « Tous les hommes recherchent d’être heureux ; cela est sans exception ; quelques différents moyens qu’ils y emploient, ils tendent tous à ce but. Ce qui fait que les uns vont à la guerre, et que les autres n’y vont pas, est ce même désir, qui est dans […]

Lisez l'article complet

      ” Telle qu’elle nous est imposée, notre vie est trop lourde, elle nous inflige trop de peines, de déceptions, de tâches insolubles. Pour la supporter nous ne pouvons nous passer de sédatifs. (…) Ils sont peut-être de trois espèces : d’abord de fortes diversions, qui nous permettent de considérer notre misère comme peu de choses, […]

Lisez l'article complet

  * *      La notion d’obligation est synonyme de devoir et prend sens dans le domaine moral et juridique. Ex : Respecter la personne humaine est une obligation morale. Payer ses impôts est une obligation juridique.

Lisez l'article complet

     Il ne faut pas confondre le sentiment du respect avec l’obligation morale du respect.   Que nous ayons le devoir de témoigner à l’autre des égards, de le traiter avec réserve et considération est une chose, que nous éprouvions réellement à son endroit un sentiment de respect en est une autre.  

Lisez l'article complet

            1°)  Des formulations différentes de la question morale.   

Lisez l'article complet

      La bonne volonté ou volonté morale consiste à avoir comme principe d’action la seule obéissance au commandement énoncé par la raison, non un intérêt sensible ou une inclination naturelle. Elle est la volonté d’agir par pur respect pour la loi de la raison et seule la pureté de cette intention la qualifie […]

Lisez l'article complet

  « (…)  Nous remarquons que plus une raison cultivée s’occupe de poursuivre la jouissance de la vie et du bonheur, plus l’homme s’éloigne de vrai contentement. Voilà pourquoi chez beaucoup, et chez ceux-là mêmes qui ont fait de l’usage de la raison la plus grande expérience, il se produit, pourvu qu’ils soient assez sincères pour […]

Lisez l'article complet

                                                              1)      Peut-on suivre Kant dans l’énoncé d’une morale du devoir aussi rigoriste ?  

Lisez l'article complet

       Le fondateur de la morale utilitaire est Jérémie Bentham (1748.1832). Son continuateur John Stuart Mill (1806.1873). (Mais l’épicurisme est déjà un utilitarisme).    

Lisez l'article complet

Articles plus anciens »