Flux pour
Articles
Commentaires

Bibliographie

Sonia Delaunay. 1885.1979. Composition 1954.
*

 N’étant pas compétente en informatique, je ne sais pas supprimer les liens vers Amazone qui s’affichent automatiquement. On me propose très judicieusement de signaler une autre adresse pour commander ses livres:  place des librairies.

https://www.placedeslibraires.fr/

*

  On me demande parfois une bibliographie. C’est de plus en plus rare car, chacun le sait bien, nos élèves lisent de moins en moins. Il faut aujourd’hui des textes courts et faciles. Ce qui est antinomique avec le principe même d’une formation philosophique. Je consens à fournir celle-ci avec beaucoup de scrupules. D’abord elle est loin d’être exhaustive. Je donne à lire les auteurs que je fréquente.  Ensuite il me semble que le principe d’une bibliographie est décourageant. On se dit qu’on ne pourra jamais lire tout cela… et pourtant il faut bien commencer un jour. Dans le cadre de ma pratique pédagogique, je préfère donner des indications de lecture pour chaque question du programme mais puisque quelques internautes sont demandeurs la voici.

*
LE MONDE ANTIQUE :
*
PLATON :                      Apologie de Socrate
                                        Protagoras
                                        Gorgias
                                        Ménon
                                        Le Banquet
                                        Phèdre
                                        Phédon
                                        La République
ARISTOTE :                  Ethique à Nicomaque
                                        La politique
                                        Métaphysique
EPICURE :                     Lettre à Ménécée
                                        Lettre à Pytoclès
                                        Lettre à Hérodote
LUCRECE :                   De la nature
EPICTETE :                  Manuel
                                        Entretiens
MARC-AURELE :        Pensées
SEXTUS EMPIRUS :   Hypotyposes pyrrhoniennes
*
*
POUR LA CONNAISSANCE DU MONDE GREC :
*
*
R. FLACELIERE :          La Grèce au siècle de Périclès
L. GERNET :                   Anthropologie de la Grèce antique
E.R. DODDS :                  Les Grecs et l’irrationnel
J.P. VERNANT :             Mythe et pensée chez les Grecs
W. JAEGER :                   Paideia
J. de ROMILLY :             Les grands sophistes au siècle de Périclès
P. HADOT :                     Qu’est-ce que la philosophie antique ?
*
*
POUR L’INTRODUCTION AUX AUTEURS :
*
*
J.P. DUMONT :               Eléments d’histoire de la philosophie antique
A. KOYRE :                    Introduction à la lecture de Platon
F. CHATELET :              Platon
P. AUBENQUE :            La prudence chez Aristote
R.A. GAUTHIER :         La morale d’Aristote
J. MOREAU :                 Aristote et son époque
F. WOLFF :                    Aristote et la politique
G. RODIS-LEWIS :       Epicure et son école
P. HADOT :                    La citadelle intérieure
*
*
LE MOYEN PLATONISME :
*
*
PLUTARQUE :         La vie des hommes illustres
*
*
LE NEO-PLATONISME :
*
*
PLOTIN :                        Les Ennéades
*
*
INTRODUCTION AUX AUTEURS :
*
*
J. BRUN :                           Le néoplatonisme
R. FLACELIERE :          Sagesse de Plutarque
P. HADOT :                        Plotin ou la simplicité du regard
*
*
LA PHILOSOPHIE MEDIEVALE :
*
*
SAINT AUGUSTIN :      Les Confessions
SAINT THOMAS D’AQUIN : Somme théologique
*
*
LA PENSEE MODERNE ET CONTEMPORAINE :
*
*
*
N. MACHIAVEL :                  Le Prince
                                            Discours sur la première décade de Tite-Live
MONTAIGNE :                    Essais
F. BACON :                            Novum Organum
                                            La nouvelleAtlandide
R. DESCARTES :                   Discours de la méthode
                                            Méditations métaphysiques
                                            Les passions de l’âme
                                            Correspondance avec Elisabeth et autres lettres
N. MALEBRANCHE :            La recherche de la vérité
B. SPINOZA :                         Ethique
                                            Traité politique- Lettres
                                            Traité théologico-politique
G.W. LEIBNIZ :                         Essais de théodicée
                                            Discours de métaphysique
                                            La monadologie
B. PASCAL :                          Pensées et opuscules (édition établie par Léon Brunschvicg)
T. HOBBES :                         Léviathan
                                            Le citoyen ou les fondements de la politique
J. LOCKE :                           Essai philosophique concernant l’entendement humain
                                            Lettre sur la tolérance et autres textes
                                            Traité du gouvernement civil
D. HUME :                             Traité de la nature humaine
                                            Enquête sur l’entendement humain
                                            Dialogues sur la religion naturelle
MONTESQUIEU :            L’esprit des lois
                                            Les lettres persanes
J.J. ROUSSEAU :                    Discours sur les sciences et les arts
                                            Discours sur l’origine de l’inégalité
                                            Le contrat social
                                            L’Emile
                                            Article de l’Encyclopédie : Economie politique
                                            Les Confessions
                                            La Nouvelle Héloïse
                                            Les Rêveries du Promeneur solitaire
VOLTAIRE :                     Dictionnaire philosophique
                                            Traité sur la tolérance
D. DIDEROT :                        Supplément au voyage de Bougainville
                                            Pensées philosophiques
                                            Lettre sur les aveugles
A. SMITH:                        Théorie des sentiments moraux
                                            Recherches sur la nature et les causes de le richesse des nations
I. KANT :                             Fondements de la métaphysique des moeurs
                                            Idée d’une histoire universelle au point de vue cosmopolitique
                                            Qu’est-ce  que les lumières ?
                                            Anthropologie du point de vue pragmatique
                                            Critique de la raison pure
                                            Critique de la raison pratique
                                            Critique de la faculté de juger
                                            Réflexions sur l’éducation
J. BENTHAM :                Introduction aux principes de la morale et de la législation
                                            Traité des peines et des récompenses
B. CONSTANT :               Ecrits politiques
                                            De la liberté des Anciens comparée à celle des Modernes
G.W.F. HEGEL :                          Leçons sur l’histoire de la philosophie
                                            Esthétique
                                            La raison dans l’histoire
                                            La phénoménologie de l’esprit
A. COMTE :                     Cours de philosophie positive
                                            Discours sur l’esprit positif
A. de TOCQUEVILLE :            De la Démocratie en Amérique
K. MARX et F. ENGELS :       L’idéologie allemande
K. MARX :                           Le Capital
                                            Les manuscrits de 1844
A. SCHOPENHAUER :        Le monde comme volonté et comme représentation
                                            Aphorismes sur la sagesse dans la vie
S. KIERKEGAARD :          Post-scriptum aux miettes philosophiques
                                            Traité du désespoir
                                            Le concept d’angoisse
J.S. MILL :               L’utilitarisme
F. NIETZSCHE :                   Le gai savoir
                                            Généalogie de la morale
                                            Par delà le bien et le mal
                                            Considérations inactuelles
                                            Ainsi parlait Zarathoustra
M. WEBER :                     L’éthique protestante et l’esprit du capitalisme
                                            Le savant et la politique
                                            Economie et société
H. BERGSON :                   Les deux sources de la morale et de la religion
                                            L’énergie spirituelle
                                            Le rire : essai sur la signification du comique
S. FREUD :                         Cinq leçons de psychanalyse
                                             Introduction à la psychanalyse
                                            Totem et tabou
                                            Un souvenir d’enfance de Léonard de Vinci
                                            L’avenir d’une illusion
                                            Malaise dans la civilisation
E. HUSSERL :                   La crise de l’humanité européenne et la philosophie
                                            Idées directrices pour une phénoménologie
M. HEIDEGGER :             Chemins qui ne mènent nulle part
                                            Essais et conférences
                                            Etre et Temps
                                            Lettre sur l’humanisme
ALAIN :                        Propos sur le bonheur
                                            Eléments de philosophie
                                            Idées
                                            Propos sur les pouvoirs
R. ARON :                     Introduction à la philosophie de l’histoire
                                            Démocratie et totalitarisme
                                            Les désillusions du progrès
J.P. SARTRE :                     L’existentialisme est un humanisme
                                            L’Etre et le Néant
                                            Qu’est-ce que la littérature ?
A. CAMUS :                      Le mythe de Sisyphe : essai sur l’absurde
                                        L’homme révolté
G. BACHELARD :             La formation de l’esprit scientifique
                                            La psychanalyse du feu
L. WITTGENSTEIN :        Tractatus logico-philosophicus
C. LEVI-STRAUSS :      Anthropologie structurale
                                            Race et histoire
                                            Tristes tropiques
H. ARENDT :                  La crise de la culture
                                            Condition de l’homme moderne
                                            Le système totalitaire
                                            La vie de l’esprit, I, (La pensée), II, (Le vouloir)
                                            Juger, sur la philosophie politique de Kant
J. RAWLS :                     Théorie de la justice
                                            Libéralisme politique
V. JANKELEVITCH :       L’ironie
                                            La mort
M. FOUCAULT :            Histoire de la folie à l’âge classique
                                            Les mots et les choses
                                            L’archéologie du savoir
                                            Dits et écrits I,II
E. LEVINAS :                     Totalité et infini
                                            L’humanisme de l’autre homme
                                            Quatre lectures talmudiques
H. JONAS :                     Le principe responsabilité
                                            Le concept de Dieu après Auschwitz
P. RICOEUR :                    Lectures
                                            Le conflit des interprétations
                                            Temps et récit I,II,III
                                            Histoire et vérité
                                            La mémoire, l’histoire et l’oubli
                                            Soi-même comme un autre
M. GAUCHET :              Le désenchantement du monde
                                            La démocratie contre elle-même
                                            La religion dans la démocratie
P. MANENT :                  Cours familier de philosophie politique
                                            Enquête sur la démocratie
                                            Les libéraux
                                            Les métamorphoses de la cité
C. CASTORIADIS :        Domaines de l’homme
                                            Les carrefours du labyrinthe
P. MURAY :                     Exorcismes spirituels I, II, III, IV
                                            Après l’Histoire I, II
                                            L’empire du bien
*
*
IDEE DE PHILOSOPHIE :
*
*
PLATON :                       Gorgias
                                          Protagoras
R. DESCARTES :                Le discours de la méthode
I. KANT :                            Qu’est-ce que les lumières
ALAIN :                           Eléments de philosophie
F. CHATELET :              Une histoire de la raison
J.P. VERNANT :              Mythe et pensée chez les grecs
M. MERLEAU-PONTY :    Eloge de la philosophie
P. HADOT :                      Qu’est-ce que la philosophie antique ?
J. HERSCH :                    L’étonnement philosophique
J. VIALATOUX :                L’intention philosophique
K. JASPERS :                   Introduction à la philosophie
F. ALQUIE :                     Signification de la philosophie
J. DE ROMILLY :           Les grands sophistes dans l’Athènes de Périclès
*
*
MYTHOLOGIE :
*
*
P. GRIMAL :                  La mythologie grecque
E. HAMILTON :             La mythologie
M. DETIENNE :              L’invention de la mythologie
J.P. VERNANT :              L’Univers, les Dieux, les Hommes
D. LECOURT :                Prométhée, Faust, Frankenstein
M. SHELLEY :               Frankenstein

Version Imprimable de l’article

Télécharger au format PDF

Partager :

Pin It! Share on Google+ Share on LinkedIn

133 Réponses à “Bibliographie”

  1. Ophélie dit :

    Merci de partager ces ressources, ça donne une envie soudaine de lire, encore et encore.

  2. Justine dit :

    Bonjour,

    Cette bibliographie (comme ce blog) m’aide et me sert de repère et je vous en remercie.
    Je suis consciente qu’on ne peut se passer d’une part importante de travail en autonomie cependant j’éprouve encore beaucoup de difficultés qui parfois me découragent dès lors que j’entreprend la lecture d’un ouvrage. En effet, j’ai sans cesse l’impression de comprendre que de manière superficielle.
    Or, il arrivera bien un moment où mes études arriveront à leurs termes et où je n’aurais plus de cours à l’appuie (sur lesquels j’ai trop tendance à me reposer de manière passive).

    Souvent vos articles me rappellent que personne ne peut faire ce travail à ma place.
    merci,
    Justine

  3. Simone MANON dit :

    Merci, Justine, pour ce sympathique message.
    Pour vous rassurer je puis témoigner que vous décrivez une expérience familière.
    Plus on acquiert de culture, plus on approfondit sa pensée, plus on a l’impression de ne pas suffisamment bien comprendre. Cette modestie est plutôt une vertu tant qu’elle reste dans des limites et n’est pas le symptôme d’un manque de confiance en soi.
    Tous mes vœux d’accomplissement dans votre travail.
    Bien à vous.

  4. candide ferdinand dit :

    bonsoir madame, que force et santé vous soient accordées dans l’exercice de votre métier. je voudrais solliciter votre aide pour la rédaction d’un article qui porte sur la tendresse épicurienne. dans l’attente d’une réponse probable de votre part dans les prochains jours, je vous dit mes plus sincères salutation……………

  5. Simone MANON dit :

    Bonjour
    Je ne sais pas ce que vous appelez une aide.
    Je puis seulement répondre à des questions que vous vous posez, dans la limite de mes compétences.
    Bien à vous.

  6. Thomas dit :

    Bonjour,

    Avant tout, je vous félicite pour le noble travail que vous effectuez à travers ce blog. Je suis jeune et n’ai que très peu de connaissances en philisophie. Cette discipline me permet d’ellucider des questions restées longtemps en moi sans réponse. Venant des sciences politiques, j’aimerais beaucoup avoir votre avis sur deux penseurs dont je me sens très proche: Jacques Ellul et Jean-Claude Michéa.

    Bien cordialement,
    Thomas

  7. Thomas dit :

    philosophie*
    élucider*

  8. Simone MANON dit :

    Bonjour
    Je peux analyser une œuvre en en montrant la richesse et les faiblesses, je ne peux pas donner « un avis » qui, dans sa généralité, ne peut qu’être superficiel.
    Ces deux auteurs apportent des éléments à la réflexion, aussi leur lecture présente-t-elle un intérêt. Et vous avez bien raison de les pratiquer.
    Bien à vous.

  9. truglia dit :

    bonjour,
    etudiant en 1ère année d’iut biologie, j’ai apprécié l’année dernière l’étude des thèmes du désir et de la récompense, je souhaiterais avoir des conseils de lecture sur des ouvrages traitant de ces thèmes, ensemble ou séparément.
    merci d’avance,

  10. Simone MANON dit :

    Bonjour
    La bibliographie sur le thème du désir est pléthorique. Ex: le Banquet de Platon, l’Ethique à Nicomaque d’Aristote, La Lettre à Ménécée d’Epicure, La partie III, IV, V, de L’Ethique de Spinoza, Le discours sur les sciences et les arts, ou sur l’origine et les fondements de l’inégalité de Rousseau, La Phénoménologie de l’esprit, IV, de Hegel, La 3ème partie, §III, de l’Etre et le néant de Sartre, les psychanalystes, l’histoire de la sexualité de Foucault etc.
    Pour ce qui est du thème désir et récompense, vous pouvez étudier l’utilitarisme, en particulier Bentham: Traité des récompenses et des peines.
    Bien à vous.

  11. Ethel dit :

    Bonjour Simone,

    Votre site me procure fréquemment une aide précieuse pour à la fois approfondir, mieux comprendre, et synthétiser la lecture que je fais des textes des auteurs que j’étudie. Merci pour tout ce que vous mettez à notre disposition.
    Dans le cadre de mon année d’hypokhâgne, je dois étudier le sujet suivant: « Le lien de la division »
    Auriez-vous des lectures à me conseiller?

    Je vous remercie d’avance.

    Bien à vous,

    Ethel

  12. Simone MANON dit :

    Bonjour
    Je vous avoue ne pas comprendre spontanément le sens de cet énoncé, alors il m’est bien difficile de vous suggérer des lectures. Si cela signifie la division comme vérité du lien social, la problématique, au-delà du paradoxe, engage diverses perspectives tournant autour:
    – du rôle de la division du travail comme opérateur de civilité,
    – du conflit comme condition de la vitalité et du progrès social,
    – de la division des sexes
    – ou de la guerre dans le cadre des rapports interétatiques etc.
    Voyez Nicole Loraux dont je n’ai pas lu l’oeuvre, http://www.jstor.org/discover/10.2307/40972443?sid=21105824470161&uid=4&uid=2&uid=70&uid=3738016&uid=2129.
    Bien à vous.

  13. Ethel dit :

    Bonjour Simone,

    Merci pour ces conseils. En fait, il m’est aussi difficile de comprendre le sens de cet énoncé. Au delà du paradoxe qu’il constitue, j’ai même du mal à le problématiser, en ce sens que je comprends la contradiction qui en est au coeur, mais je peine à déterminer précisément quelle question il pose et quelles inflexions de sens il peut impliquer. Je vais de ce pas lire l’oeuvre de Nicole Loraux. J’ai pensé à envisager les différentes perspectives que vous m’avez suggérées. J’essaye de le faire, néanmoins j’ai l’impression de le faire un peu en « diletantte » Notamment à propos de la division des sexes, auriez-vous des oeuvres ou passages d’oeuvre plus précis à me conseiller? Par ailleurs, pensez vous qu’en un sens, le sujet puisse questionner la conception de la matière et du tout comme continu ou discontinu?
    Merci beaucoup en tout cas.
    Bien à vous,

    Ethel

  14. Simone MANON dit :

    Bonjour
    Avant toute chose, il faut en effet comprendre clairement ce que Nicole Loraux théorise sous cette expression. La problématique s’éclairera à la lecture.
    Il faudra aussi répertorier toutes les significations que le mot division recouvre. Par exemple discorde, querelle, atomisation, répartition etc.
    Discorde renvoie inévitablement aux analyses d’Héraclite et donc aux enjeux cosmiques.https://www.philolog.fr/heraclite-polemos-est-le-pere-de-toutes-choses/
    Atomisation, aux problèmes liés à l’idéologie individualiste au sens noble du terme (#holisme)et plus globalement aux thèses de la pensée libérale.
    Pour la division des sexes, je ne peux guère vous conseiller car je n’ai lu que Judith Butler. Voyez http://clio.revues.org/9851
    Psychanalystes et sociologues n’ennuient souvent. De nombreux propos me paraissent sophistiques et d’autant plus qu’ils sont à la mode. C’est toujours un bain de jouvence pour moi que de me replonger dans la lecture des grands philosophes après un détour par ces types d’analyses. Mais attention: mon propos n’est pas médiatiquement et même, semble-t-il, universitairement correct. Prudence donc.
    Bien à vous.

  15. A nos amis du monde philosophique , nous vous saluons cordialement. De la philosophie antique à la philosophie moderne et contemporaine, nous avons é te edifies par differents courants philosophiques qui ont contribuir au developpement de la technologie, de sciences, de pensees politiques, morales ou ethiques et riligieuses.

  16. kamélia kabyle dit :

    Franchement, merci pour vos articles que je trouve tout simplement énormes, un style d’écriture assez simple mais très significatif , il est adressé aux gens simples comme moi, mais qui se cherche avec des questions permanentes qui traverse notre esprit ,
    vous m’êtes d’une grande utilité grâce à vos efforts considérables ,encore merci!!
    comment fait-on pour vous contacter ??

  17. Simone MANON dit :

    Merci pour ce message sympathique.
    Je ne communique que par le canal de ce blog.
    Bien à vous.

  18. antzoul dit :

    Bonjour,
    J’ai abordé la philosophie il y a des années en terminale littéraire, puis à sciences po.
    A 40 ans, j’aimerais me replonger dans cette discipline.
    Quel ouvrage me conseillez vous pour (re) débuter? (le Cuviller, le Vergez-Huisman, quelque chose de plus récente?…).
    Merci par avance,
    Antzoul

  19. Simone MANON dit :

    Bonjour
    Je ne pense pas qu’il soit judicieux de choisir un manuel.
    Il faut lire les philosophes en commençant par les textes les plus accessibles portant sur un thème qui vous intéresse. Il y a beaucoup de collections pédagogiques, très utiles pour comprendre correctement.
    Bien à vous.

  20. Martine dit :

    Bonjour Madame,

    Je vous remercie pour la qualité de votre réflexion et de votre travail qui sont, pour tous les internautes, une précieuse ressource.
    Que conseilleriez-vous à un élève en classe de première qui envisage de tenter les concours des écoles de sciences politiques l’année prochaine, qui aime beaucoup l’histoire, pour une « découverte » de la philosophie: une approche globale.
    Qu’en est-il du »Monde de Sophie », par exemple ?
    Je vous remercie par avance pour votre réponse et vous souhaite de joyeuses fêtes.

    Cordialement,

    Martine

  21. Simone MANON dit :

    Bonjour
    Je vous conseille d’approcher la philosophie en lisant par exemple l’apologie de Socrate de Platon.
    Qu’est-ce que la philosophie antique? de Pierre Hadot et l’étonnement philosophique de Jeanne Hersch.
    Je n’ai pas lu le monde de Sophie aussi ne puis-je porter un jugement sur cet ouvrage.
    https://www.philolog.fr/pourquoi-philosopher/
    Bien à vous.

  22. martelli dit :

    bonjour n’ etant plus sur internet depuis 10 ans , je viens de decouvrir votre site que je trouve super j’ ai lu Pierre Hadot et j,aime aussi Marcel Conche cordiallement

  23. Gaël dit :

    Bonjour

    Je mène actuellement une discussion à propos de la légitimation, du droit ou du devoir de la philosophie, afin de comprendre son rôle (si elle en a un…) et son implication dans le monde. De manière plus générale, je me demande la question provocatrice suivante : « à quoi sert la philosophie ? » (si l’on accepte la formulation quasi utilitariste…). Auriez-vous une recommandation particulière pour enrichir cette discussion ?

  24. Simone MANON dit :

    Bonjour
    Voyez la définition grecque de la philosophie comme activité libérale. La problématique n’a pas pris une ride.https://www.philolog.fr/liberal-repertoire/
    Tout le chapitre I est consacré à l’élucidation de la nature de la philosophie.
    Bien à vous.

  25. Jean-Philippe dit :

    Bonjour,

    Merci pour cette belle liste. Certains titres me sont déjà connus (et déjà lus), d’autres non.

    PS: Les liens mènent tous à la même page sur Amazon qui est une recherche sur Définitions par Alain. Les liens seront donc à corriger ou à retirer.

  26. Simone MANON dit :

    Bonjour
    Merci pour l’information.
    Bien à vous.

  27. […] Bibliographie philosophique conseillée par le site philolog.fr […]

  28. Nicolas dit :

    Bonjour

    D’abord merci à vous pour votre blog. Les rubriques sont diverses et toutes bien fournies, avec des articles très agréables à lire : très pertinent pour les étudiants et les curieux.

    Je profite de cet espace bibliographique pour vous solliciter sur une question que l’on aborde trop peu en étude de philosophie et même dans la philosophie en général (et sûrement a-t-elle son importance), celle de la lecture.
    Je suis étudiant de philosophie en M1 et souhaiterais devenir professeur du secondaire. Cependant j’ai l’impression de ne pas lire suffisamment et ainsi de manquer à mon devoir d’étudiant aspirant à l’enseignement. Parfois à tel point que je m’en inquiète, ne pensant pas correspondre assez au profil requis pour devenir professeur. Du reste je crois passer le temps nécessaire à la compréhension des textes que je lis. Je veille aussi à toujours bien faire la fiche de lecture de ce que j’ai lu. Mais lire reste pour moi un exercice sur lequel je me sens peu endurant. Je lis deux à quatre heures tous les jours, et cela avec de longues et oisives pauses entre chaque heure, que je consacre à tout autre chose que la philosophie.
    Je ne crois pas qu’il faille adopter un rythme en particulier pour pratiquer la lecture philosophique si ce n’est le sien. Mais quand est-il lorsque l’on envisage de pratiquer la philosophie à plus haut niveau, c’est-à-dire comme professeur du secondaire ou du supérieur, ou comme étudiant en pleine préparation des concours du CAPES et de l’agrégation ? Comment devrait-on lire dans mon cas ?
    Aussi j’aurez aimé savoir de quelle manière vous lisez en général : combien de temps vous passez par jour devant les textes, si vous prenez des notes et si oui comment, si vous faites des fiches de lecture et si oui de quelle forme (thématique, synthétique… ?), s’il vous arrivez de consulter les ouvrages que partiellement, ou s’il vous arrivez d’être découragée de lire tel ou tel auteur…

    Il y a comme une sorte d’intimité chez chaque lecteur dans le rapport qu’il entretient avec le texte ; j’espère alors ne pas paraître trop indiscret en vous posant toutes ces questions…

    Merci.

    Bien cordialement,
    Nicolas.

  29. Simone MANON dit :

    Bonjour Nicolas
    La période d’études et de préparation des concours est pour moi très lointaine.
    Ce qui importe toujours c’est le travail régulier, approfondi afin de s’approprier la pensée d’un auteur ou de maîtriser une problématique. Il faut absolument éviter la dispersion et le survol. Mieux vaut savoir peu mais bien que beaucoup mais superficiellement. Voilà pourquoi les examens et les concours où il y a un programme sont bienvenus. Ils imposent une discipline et un approfondissement des textes auxquels certains ne se plient pas facilement. Car il y a parfois un côté fastidieux de cette exigence mais elle rend modeste et développe le sens de la rigueur, vertus sans lesquelles la philosophie se dégrade souvent en bavardage pédant et stérile. Il s’ensuit qu’il ne convient pas d’ouvrir de multiples chantiers à la fois. Quand dans une année on se donne trois auteurs à étudier à fond et quelques thèmes (maximum trois), c’est déjà pas mal. L’apprentissage est un travail au long cours qui se déploie tout au long d’une vie avec des périodes plus ou moins intenses. Ce travail varie selon les dispositions des uns et des autres. Il y a, comme c’est mon cas les laborieux, et d’autres plus rapides dans la conquête de la maîtrise intellectuelle. Dans tous les cas cependant il ne faut pas sous-estimer les difficultés à surmonter. Dans votre cas il s’agit peut-être de la nécessité de mobiliser plus intensément et longuement votre attention.
    Bien à vous.
    En espérant avoir répondu à vos questions

  30. Raphaël dit :

    Bonjour Madame,
    Mon message n’a d’autre motif que de vous remercier pour ce site vers lequel j’aime à retourner depuis plus de 10 ans dès que j’affronte une question existentielle ou philosophique. Il est consolant de savoir qu’il existe de telles boussoles pour la pensée faites avec passion, patience et désintéressement. J’ai voulu plusieurs fois envoyer ce message, je dois avoir 5 ou 6 brouillons similaires enfouis sur mon ordinateur, je me prends enfin quelques minutes pour le faire.
    Je m’en vais entamer le dernier cours de Foucault sur le courage de la vérité qui me semble d’actualité et que vous aviez recommandé, il me semble, pour sa pédagogie !
    Bon courage pour cette période agitée, et je vous souhaite une bonne continuation,
    Bien à vous,
    Raphaël

  31. Simone MANON dit :

    Bonjour Raphaël
    Merci infiniment pour ce sympathique message.

    Bien à vous.

  32. Frederic dit :

    bonjour
    Le monde et Flammarion publient une série de livres sur les philosophes: https://www.lemonde.fr/culture/article/2020/09/17/la-collection-le-monde-de-la-philosophie-des-textes-de-grands-philosophes-pour-mieux-comprendre-le-monde-d-aujourd-hui_6052517_3246.html
    Avez vous pu consulter le premier tome?
    Que pensez vous des choix des auteurs et oeuvres présentées?
    Est ce une bonne façon de commencer la lecture de la philosophie?
    Avez vous une autre stratégie à me proposer.
    Cordialement
    Frederic

  33. Simone MANON dit :

    Bonjour
    Les textes d’auteurs sont bien choisis mais ce n’est pas ce que vous devez acquérir pour une initiation à la philosophie. L’étude des textes classiques suppose des outils conceptuels, des analyses thématiques que vous trouverez dans les collections pédagogiques qui sont, par ailleurs, peu onéreuses.
    Ex: https://www.nathan.fr/catalogue/fiche-produit.asp?ean13=9782091873060#collection
    Il y en a beaucoup d’autres.
    Bien à vous.

Laisser un commentaire