Flux pour
Articles
Commentaires

Archives des marqueurs 'folie'

       Sidérée par les désastres d’une époque où les hommes semblent prendre un malin plaisir à renouer avec leurs démons les plus inavouables, à défaire ce que nos prédécesseurs ont si laborieusement construit, et à orchestrer dans l’allégresse des régressions que ma génération ne pouvait même pas entrevoir dans ses nuits de cauchemar, j’ai longtemps cherché un […]

Lisez l'article complet

      Une petite récréation sceptique n’est peut-être pas inutile à propos de la notion de sens commun. J’aime bien le petit traité sceptique sur cette commune façon de parler : n’avoir pas le Sens commun, de François de la Mothe Le Vayer. Je donne à lire ici les premières pages. « Le « sens commun » est […]

Lisez l'article complet

      «  Nous ne nous tenons jamais au temps présent. Nous anticipons l’avenir comme trop lent à venir, comme pour hâter son cours ; ou nous nous rappelons le passé, pour l’arrêter comme trop prompt : si imprudents, que nous errons dans les temps qui ne sont pas nôtres, et ne pensons point au seul temps […]

Lisez l'article complet

     Introduction détaillée.    « L’expérience instruit toujours, je l’avoue ; mais elle ne profite que pour l’espace de temps qu’on a devant soi. Est-il temps au moment qu’il faut mourir d’apprendre comment on aurait dû vivre ? » Rousseau. Troisième Promenade des Rêveries du Promeneur Solitaire.        La question est étonnante à plus d’un titre.

Lisez l'article complet

         Dans son beau livre intitulé L’Amour et l’Amitié, Allan Bloom remarque qu’avec le personnage de La Tempête, Prospero, « Shakespeare essaye de résoudre le problème le plus difficile pour un dramaturge : représenter un homme sage sans faire de lui un bouffon, ni un fourbe, ni surtout pire que tout un raseur. Que l’art […]

Lisez l'article complet

       * ” Malheur à qui n’a plus rien à désirer ! Il perd pour ainsi dire tout ce qu’il possède. On jouit moins de ce qu’on obtient que de ce qu’on espère et l’on n’est heureux qu’avant d’être heureux. En effet, l’homme, avide et borné, fait pour tout vouloir et peu obtenir, a reçu du ciel […]

Lisez l'article complet