Flux pour
Articles
Commentaires

La notion de vérité s’applique proprement à des énoncés.

Ex : Une proposition est vraie ou fausse.

  La notion de véracité s’applique à des personnes. La véracité est le propre de celui qui n’est pas trompeur, qui répugne au mensonge, à la tromperie. La véracité est le caractère moral de celui qui a l’intention de dire la vérité. Elle est la bonne foi de celui qui parle.

 NB : Pour Kant, la véracité est un devoir inconditionné. « La véracité est un devoir formel de l’homme à l’égard de chacun ». Par son rigorisme et son formalisme, Kant est conduit à refuser le principe d’un droit de mentir, droit que Benjamin Constant ou la morale utilitariste justifient dans des conditions très précises. Tous néanmoins s’accordent à souligner l’importance fondamentale de la véracité dans les relations humaines, la confiance réciproque des hommes lorsqu’ils s’adressent la parole étant au fondement du lien social.

 

NB : Descartes parle d’un Dieu vérace pour fonder la confiance que l’homme peut avoir dans ses capacités de connaissance. Sans la véracité divine, il est en effet impossible de fonder la correspondance entre nos perceptions et ce qui est ou la validité des procédures de la raison dans l’établissement de la vérité. La véracité divine est ainsi le fondement de la vérité. Le principe que « les choses que nous concevons clairement et distinctement sont toutes vraies, n’est assuré qu’à cause que Dieu est ou existe, et qu’il est un être parfait, et que tout ce qui est en nous vient de lui ». Méditations métaphysiques IV.

 

NB : Ne pas confondre vérace et véridique. « Véridique » s’applique aux énoncés pour indiquer leur conformité à la vérité.

 

Partager :

Pin It! Share on Google+ Share on LinkedIn

6 Réponses à “Vérité. Véracité”

  1. Decontades dit :

    Bonjour Madame,

    j’ai du mal à comprendre le point de vue de Descartes pour parvenir à une connaissance véritable dans le NB ci-dessus.

    Merci beaucoup pour votre aide.

  2. Simone MANON dit :

    Bonjour
    Pour comprendre, voyez l’article sur le cogito cartésien (http://www.philolog.fr/le-cogito-ou-la-certitude-de-soi-comme-chose-pensante/) et l’explication du discours de la méthode, en particulier les règles de la méthode.Il y a de nombreux articles sur Descartes sur ce blog. En tapant Descartes dans l’index, vous les retrouverez facilement.
    Bien à vous.

  3. Sabine C dit :

    Chère Madame,

    Ma fille est en 2ème année de prépa et doit étudier le thème la Vérité pour le concours d’école de commerce. Malheureusement, le courant passe mal avec son prof et elle a le sentiment qu’il ne les forme pas à ce qui les attend; Elle se donne à fond (13à 14 h/ jour en particulier en maths) et craint de plonger à cause de la philo ce qui l’angoisse beaucoup. Elle a longuement feuilleté (en librairie et sur internet) les livres édités à ce sujet (en particulier chez ellipse), mais les approches faites par leurs auteurs sont toutes différentes. Pouvez-vous lui donner un conseil sur l’achat d’un de ces livres, ou des conseils pour se faire des fiches par thème. Elle est très volontaire et travaille à fond les maths, l’anglais (presque couramment), l’espagnol.. Mais, elle est totalement en panne par rapport à ce thème.
    Ce n’est peut-être pas l’objet de ce site, mais je vous serais très reconnaissante si vous pouviez l’orienter un peu afin qu’elle puisse enfin se lancer dans « la Vérité »

    Merci infiniment de m’avoir lue

    Sabine C

  4. Simone MANON dit :

    Bonjour Madame
    N’ayant pas consulté les ouvrages auxquels vous faîtes allusion, je ne peux pas vous donner un conseil éclairé. Néanmoins, j’ai vu que Frédéric Laupies en propose un et d’ordinaire ce que fait ce professeur est d’une grande qualité.
    La vérité, Leçon philosophique : Question de culture générale classes préparatoires HEC 2014-2015. PUF
    Votre fille peut commencer par cette synthèse. Elle découvrira alors les analyses d’auteur qu’il convient de maîtriser.
    Avec tous mes vœux de réussite au concours.
    Bien à vous.

  5. Dosso Mourlaye Abdoulaye dit :

    Bjr Madame Manon!! Je viens de découvrir ce blog qui m’aide énormement. J’ai deux questions à vous poser 1°) Les philosophes aiment dire poéticité, véracité, hétérogénéité, au lieu de poésie, vérité, hétérogène. La terminaison  » cité » répond à quel soucis? Est-elle un effet de grammaire, de vocabulaire ou de stylistique? écllairez-moi svp?
    2. quel est la définition des mots sens, valeur, fondement et essence? Parfois j’ai l’impression que fondement et essence sont des synonymes. merci de me répondre!

  6. Simone MANON dit :

    Bonjour
    Ité est un suffixe permettant de former un nom indiquant une caractéristique, à partir d’un adjectif. Ce suffixe est repris du latin.
    Véracité se distingue de vérité comme l’indique cet article. Veillez à être rigoureux dans la compréhension des définitions.
    Pour ce qui est du sens des mots, il vous suffit d’ouvrir un dictionnaire pour étancher votre curiosité. Vous découvrirez que l’essence est une chose, le fondement une autre.
    Bien à vous.

Laisser un commentaire