Flux pour
Articles
Commentaires

Archives des marqueurs 'don'

     NB: Texte à mettre en perspective avec la conception platonicienne, kantienne du génie (http://www.philolog.fr/quest-ce-quune-oeuvre-dart/) et la critique qu’en fait Nietzsche (http://www.philolog.fr/la-critique-nietscheenne-du-genie/). « Voilà comme nous sommes faits! Les humeurs sombres et les illuminations, voilà ce qui fait la destinée de l’homme! Nous aurions besoin que le démon nous mène tous les jours en […]

Lisez l'article complet

*   « Dans les économies et dans les droits qui ont précédé les nôtres, on ne constate pour ainsi dire jamais de simples échanges de biens, de richesses et de produits au cours d’un marché passé entre les individus.

Lisez l'article complet

Définition :      Nous parlons d’échange à propos de choses très différentes : échange de paroles, de politesses, de femmes, de regards, d’offenses et de contre-offenses, de biens etc.    L’étymologie latine du mot cambiare indique le principe d’un rapport de réciprocité entre des parties. Cambiare c’est « donner ou céder à quelqu’un quelque chose contre quelque […]

Lisez l'article complet

    «  L’activité du génie ne paraît pas le moins du monde quelque chose de foncièrement différent de l’activité de l’inventeur en mécanique, du savant astronome ou historien, du maître en tactique. Toutes ces activités s’expliquent si l’on se représente des hommes dont la pensée est active dans une direction unique, qui utilisent tout […]

Lisez l'article complet

      Le désir d’être heureux est universel. « Tous les hommes recherchent d’être heureux ; cela est sans exception ; quelques différents moyens qu’ils y emploient, ils tendent tous à ce but. Ce qui fait que les uns vont à la guerre, et que les autres n’y vont pas, est ce même désir, qui est dans […]

Lisez l'article complet

    Comment définir le bonheur ? Sa nature n’est-elle pas paradoxale ? Est-il de l’ordre du don comme le suggère l’étymologie (bonheur signifie bon augure : part de chance attribuée par les dieux aux hommes) ou de la conquête ? Est-il à notre portée ou bien fondamentalement inaccessible ? Bref, faut-il dire avec Schopenhauer et avec Freud que l’homme n’a […]

Lisez l'article complet