Flux pour
Articles
Commentaires

Les Causeuses. Camille Claudel. 1897. Musée Rodin.

 

 

Le langage est un système de signes permettant l'expression et la communication de la pensée. Il présuppose deux conditions :

  • La pensée. Parler consiste à viser du sens à travers des signes. Or seule une conscience ou une pensée peut intentionner du sens et effectuer le rapport par lequel un signifiant  renvoie à un signifié.
  • La vie en société. Parler c'est parler à quelqu'un qui nous parle. Le langage manifeste l'être relationnel de l'homme. « Le langage est fils de société » écrit Alain.
 
PB :
 
  • Qu'est-ce qu'un signe ?
  • Qu'est-ce qui distingue un signe linguistique, un indice, un signal, un symbole ?
  • Tout code de signes est-il un langage ? Par exemple peut-on parler d'un langage animal ?
  • Pourquoi y a-t-il des difficultés de la communication ?
  • Les mots nous éloignent-ils ou nous rapprochent-ils des choses ?
  • Comment concevoir les rapports de la pensée et du langage ?
  • Le langage est-il un simple instrument de la pensée ou sa substance même ?
  • Peut-on instituer une langue universelle ?
  • Suffit-il de communiquer pour dialoguer ?
  • Quelle est l'origine des langues ?
  • Parler est-ce le contraire d'agir ?
 
 

Partager :

Pin It! Share on Google+ Share on LinkedIn

19 Réponses à “Présentation du chapitre XI : le langage.”

  1. tounsia dit :

    je suis enseignante en philo en algerie et ces cours m’ ont enormement aidée merci

  2. Simone MANON dit :

    Avantage d’internet. Les frontières ne sont plus des obstacles et l’échange des connaissances participe du travail des Lumières. Je suis heureuse de savoir que j’ai pu vous être utile. Bonne année scolaire.

  3. michel valdemar dit :

    je suis ton cours de philosophie sur l’internet et je dois te dire ,}a me ravit sincerement.

  4. Alexia dit :

    Un seul mot à dire BRAVO ! Deux en réalité car j’ai envie de vous dire BRAVO mais aussi MERCI. Tout simplement !

  5. Jenni dit :

    Je tiens à vous remercier, je prépare le capes et vos cours m’aident beaucoup!! C’est très clair, très pertinent, ce sont des cours de qualité. Merci!

  6. Simone MANON dit :

    Merci, Jenni, pour ce sympathique message.
    Tous mes voeux de réussite au concours.
    Bien à vous.

  7. Grâce à un ami j’ai découvert ce merveilleux site. Pourriez-vous m’expliquer le lien étroit qui s’établit entre la philologie ( étude formelle des textes) et la philosophie ( acquisition de toute connaissance par la raison). De vous lire à ce sujet me ferait le plus grand plaisir.

    Monique

  8. Simone MANON dit :

    Répondre à votre demande demanderait des développements excédant la simple réponse à une question.
    Le schématisme est souvent un piège comme l’attestent les définitions pour le moins problématiques que vous donnez de la philologie et de la philosophie.
    L’une et l’autre affrontent la question du sens, les problèmes de l’interprétation, mais leur intentionnalité n’est pas la même. L’enquête philologique est de nature linguistique et historique. Elle fournit ainsi à l’historien de la philosophie, grâce à son érudition, des textes soigneusement établis et interprétés contextuellement.
    Mais l’histoire de la philosophie n’épuise pas la réflexion philosophique. L’interprétation des textes n’est pas la finalité de cette dernière et en tant qu’elle est l’acte d’une pensée aux prises avec la question du sens de l’être, ce ne sont pas les textes qui constituent son objet d’interrogation mais le réel lui-même.
    Bien à vous.

  9. Martial dit :

    Bjr, je vous remercie pour les pistes que vous m’offrez pour mieux organiser mes recherches. Je suis entrain de préparer une synthèse en philo du langage; et mon thème : D’une herméneutique de la Parole à la valeur normative des mots.
    J’ai fixé coe problème: le point de rupture entre le langage et la logique. Mais je suis un peu embarrassé parce que GUsdorf l’auteur de l’oeuvre « La Parole » est un plus ou moins en rapprochement avec Wittgenstein. je voudrais avoir votre aide dans ce domaine et demander si vous pouvez m’aider à trouver une version téléchargeable de « Le Langage de Vendryes, & de Delacroix « Le langage et la pensée ». Dans l’attente d’une suite favorable à ma requête je vous prie de bien vouloir recevoir toute ma reconnaissance en votre Endroit. Merci
    Etudiant à L’Institut Supérieur de Philosophie et de Sciences Humaines Don BOSCO Lomé.

  10. Simone MANON dit :

    Bonjour
    Pour savoir si un livre est disponible en version téléchargeable, il suffit de taper sur google le titre, le nom de l’auteur et version téléchargeable. Ce n’est pas sorcier. Gallica propose le texte de Delacroix. Je vous laisse le soin de la démarche pour l’autre texte.
    Pour le reste, je n’interviens pas dans le travail des étudiants.
    Bien à vous.

  11. jouan dit :

    Bonjour,
    je souhaiterai avoir votre aide concernant le sujet suivant: « Sait-on toujours ce que l’on dit? ».
    Je pensais articuler ma réponse de la façon suivante: aborder la théorie du cogito de Descartes en émettant la thèse qui dit que toute parole est production de la pensée, donc consciente et attentive. Puis, continuer en pointant que parfois, les mots peuvent dépasser notre pensée (lapsus par exemple), manifestation de notre inconscient et donc appuyer sur le fait que nous ne savons pas toujours ce que nous allons dire….
    C’est encore très léger et j’aimerais avoir votre aide à ce sujet…

    Merci par avance,

    Lili

  12. Simone MANON dit :

    Bonjour
    Je n’interviens pas dans le travail des élèves. Cependant j’attire votre attention sur le fait que vous faîtes dire à Descartes ce qu’il ne dit pas. Votre propos montre combien votre connaissance de l’auteur est superficielle. Référence à éviter donc, car pour Descartes le propre des pensées d’imagination à la différence des pensées d’entendement est d’être confuses.
    Vous avez sur ce blog des articles vous permettant d’étayer votre réflexion, il suffit de vous y reporter. Par exemple: http://www.philolog.fr/le-sens-de-ce-que-lon-dit-se-reduit-il-a-ce-que-lon-veut-dire/
    Bien à vous.

  13. NOAH EKENE dit :

    Bonjour
    Je suis étudiant en philosophie, je m’intéresse beaucoup à votre blog si important et riche. J’aimerais avoir des orientations sur la question de l’identité entre le langage et la pensée. je pose le problème parce que je suis tombé sur un document dans lequel la vision postmoderniste me semble séparer le langage de la pensée, affirmant par là que le langage est auto-référentiel. Malheureusement, le document n’était pas complet.
    S’il vous plait, je serai ravis d’avoir des ressources nécessaires pour aborder une telle question. Merci

  14. Simone MANON dit :

    Bonjour
    Désolée. A défaut de connaître l’étude à laquelle vous faîtes allusion, il m’est impossible de vous répondre.
    Bien à vous.

  15. Damien dit :

    Bonjour,

    Je suis passionné de philosophie depuis de nombreuses années et compte un jour passer le Capes (je travaille actuellement dans un domaine complètement différent). Vos cours me sont d’une aide précieuse et vous remercie pour tout votre travail.

    J’ai cependant une remarque (que j’espère constructive) à vous faire. J’ai l’impression de trouver sur ce site une véritable apologie de la philosophie des Lumières alors que dans le même temps d’autres penseurs sont oubliés. Concernant le langage par exemple, je m’attendais à voir mentionner le nom de Louis De BONALD, mais sauf erreur de ma part , ce dernier ne figure nulle part. Est-ce par choix idéologique ? Est ce une très mauvaise idée de mentionner des auteurs de la « Contre Révolution » dans une copie de Capes ? (j’ai quand même trouvé sur votre site un article sur Carl Schmitt qui est un auteur autrement plus sulfureux…)
    Merci de m’avoir lu
    Bien à Vous
    Damien

  16. Simone MANON dit :

    Bonjour
    Mes cours ne prétendent pas à l’exhaustivité car je ne mobilise que les auteurs que j’ai travaillés. Il y a donc beaucoup d’absents.
    Vous remarquerez que je pointe le caractère aporétique des questions d’origine quel que soit le thème traité. L’idée selon laquelle le langage a une origine divine ne pouvait donc qu’être éludée et cela n’a rien à voir avec le profil contre révolutionnaire de l’auteur. Si je partageais ce type de préjugé de nombreux auteurs ne seraient pas mentionnés sur mon blog.
    Tous mes voeux de réussite au concours.
    Bien à vous.

  17. Damien dit :

    Merci pour votre réponse si rapide et pour vos encouragements !
    Encore bravo pour tout ce que vous faites !

  18. loujoz dit :

    Bonjour Madame.

    Je vous ai adressé un document au lycée Vaugelas de Chambery, qui m’est revenu avec la mention NPAI
    Y a-t-il une adresse où je puis vous l’adresser?

    Bien à vous.
    Merci.
    l loujoz

  19. Simone MANON dit :

    Bonjour
    J’ai pris ma retraite, voilà pourquoi on vous a retourné votre envoi.
    Il m’arrive d’avoir des mauvaises surprises lorsque je donne mon adresse. Aussi avant de vous la donner, j’aimerais connaître la nature de ce document.
    En comptant sur votre compréhension.
    Bien à vous.

Laisser un commentaire