Flux pour
Articles
Commentaires

www.ruffieux.com/masque2.htm.

 

  La distinction notionnelle de la nature et de la culture ne pose pas problème, en revanche est-il facile de distinguer dans la réalité humaine ou dans la réalité matérielle ce qui relève de la nature et ce qui relève de la culture?

 

 

  • Y a-t-il une nature humaine? Pourquoi faut-il se méfier d'une telle idée? Peut-on pour autant en faire l'économie?
  •  Qu'est-ce que la culture? La culture au sens humaniste se réduit-elle à la culture au sens ethnique?
  •  Comment penser le rapport nature-culture?
  •  Peut-on porter des jugements sur des cultures différentes de la nôtre?
  •  Qu'appelle-t-on ethnocentrisme?
 
  • Est-il possible de comparer des ensembles culturels et de les hiérarchiser?
 
  • Un dialogue des cultures est-il possible?
 
  • Est-ce un devoir d'être cultivé?

 

 

 

Partager :

Pin It! Share on Google+ Share on LinkedIn

27 Réponses à “Présentation du chapitre VI. Nature-Culture.”

  1. Boulesteix Elise dit :

    Madame,
    J’espère que vous passez de bonnes vacances, je voudrais juste avoir un rappel des chapitres à apprendre pendant ces vacances. Devons nous bien apprendre la culture, l’art, le travail et la technique mais aussi le language et la religion qui font aussi parti de la culture.

  2. Simone MANON dit :

    Bonnes vacances à vous aussi Elise.
    Le devoir de rentrée portera sur le thème de l’art ou de la technique. Ce sont les deux chapitres que vous avez à assimiler.
    Bon courage.

  3. giat dit :

    Bonsoir Madame.
    Je suis à la recherche d’un cours ou d’explications portant sur la pensée d’Heidegger (en général ) et aussi, sur sa vision de la nature ( en particulier )…
    Merci.

  4. Simone MANON dit :

    Il n’y a pas de cours sur Heidegger sur ce blog. En revanche un internaute donne une adresse dans des commentaires à propos du cours: paideia, encore et toujours dans le XX chapitre concernant l’Europe.
    Je n’ai pas consulté ce site, je ne peux donc vous dire s’il est éclairant. L’échange avec Julien peut peut-être vous intéresser.
    Je vous conseille le livre de Steiner sur Heidegger.

  5. Jen dit :

    Bonjour Madame,
    Je trouve très bien votre site et surtout très bien expliquée
    J’aimerais savoir si il y a un cours portant sur la différence entre la nature et la culture s’il vous plait?
    Merci d’avance pour votre aide.

  6. Simone MANON dit :

    Il vous suffit de lire les cours figurant dans ce chapitre.

  7. Manon dit :

    Un énorme merci pour votre site, vos explications et votre pensée. Elle éclaire l’idée obscure que j’avais de la philosophie.

  8. Maud dit :

    Vous introduisez dans votre chapitre des questions sur comment penser la diversité des cultures, mais malheureusement je n’arrive pas à trouver d’article dans votre rubrique nature et culture qui parlent de ce problème. Si aucun article a été rédigé dessus je comprendrais.
    Merci

  9. Simone MANON dit :

    Vous avez des éléments de réflexion dans divers cours mais le sujet n’est pas traité précisément.

  10. Pierre dit :

    Bonjour chère Simone,
    Je m’apprête à traiter le sujet suivant: « une politique de la nature est-elle souhaitable? ». Mon plan est articulé autour de l’impossibilité d’exercer un choix véritable car l’état de nature est une utopie et car la réponse à la question de l’opportunité de la préservation de notre environnement ne peut être que positive.
    Pour autant, je m’inquiète de l’association des termes politique et nature qui, en toute logique, exclut l’idée d’une partie centrée sur l’état de nature, fût-il utopique et illégitime, dès lors que ce dernier exclut toute association humaine et donc toute politique.
    Qu’en pensez-vous? Merci d’avance.

  11. Simone MANON dit :

    Bonjour Pierre
    Je crois qu’un tel énoncé exige d’être interrogé dans son sens (ses présupposés et ses enjeux).
    Ex: pointer le non-sens de l’idée selon laquelle « la nature » pourrait être le sujet d’une politique, -interroger l’idée même de nature en établissant combien le terme est surdéterminé idéologiquement, –
    interprétée comme environnement: pourquoi est-il souhaitable d’organiser notre être-ensemble en prenant en considération le milieu dans lequel se déploie notre existence? S’agit-il d’en faire un sujet de droit? Pourquoi n’est-ce pas souhaitable? Ce qui doit vous conduire à une critique ou au contraire à une défense de l’écologie dure.
    Voilà quelques unes des questions que l’énoncé me suggère rapidement(ne pas oublier de préciser ce qu’il faut entendre par souhaitable).
    Il ne me semble pas fécond de mobiliser le thème anthropologique ou politique de l’état de nature sauf pour établir l’antinomie entre l’idée du politique et celle d’un état de nature.

    Bien à vous.

  12. Pierre dit :

    Merci pour votre réponse et à bientôt!

  13. sandrine dit :

    Bonjour et merci pour votre travail. Vous est-il possible de m’aider à m’orienter dans votre site ? J’ai un souci avec le chapitre 6: je n’arrive pas à accéder aux parties qui sont listées, et c’est peut-être parce qu’elles ne sont pas développées. Si elles le sont, voulez-vous m’aider à les trouver ? Je suis intéressée en particulier par les deux parties suivantes:
    -Est-il possible de comparer des ensembles culturels et de les hiérarchiser ?
    -Peut-on porter des jugements sur des cultures différentes de la nôtre ?
    de plus, je me permets de vous demander votre avis sur « La défaite de la pensée » de A. Finkielkraut.
    Avec mes remerciements et mes salutations

  14. Simone MANON dit :

    Bonjour
    Ce n’est pas difficile de s’orienter dans mon site. Vous disposez d’une table des matières ou en cliquant dans la colonne de droite sur chaque chapitre vous voyez défiler les différents articles. Tous les problèmes formulés ne sont pas traités dans un article spécifique.
    Pour ce qui est de la défaite de la pensée, j’ai trouvé ce livre intéressant au moment où il est sorti. L’auteur reconnaît lui-même qu’il n’a pas suffisamment dialectisé l’opposition du romantisme et des Lumières.
    Bien à vous.

  15. Said hamid dit :

    Vue les comportements humains de nos jours pensez vous qu’on peut parler de la pensée humaine?

  16. Said hamid dit :

    Bsr madame votre site ma beaucoup interessè jai une préocupation sur la pensée de MERLEAU PONTY lorsquil dit »je n’hésite pas a le déclaré que le diplome est l’ennemis mortel de la culture »

  17. Simone MANON dit :

    Bonjour
    Je ne vois guère le sens de votre première question. Ce n’est pas parce qu’un homme se comporte de manière irréfléchie qu’il est privé de pensée. On peut simplement constater qu’il ne l’exerce pas conformément aux exigences de la raison.
    Le diplôme est l’ennemi de la culture si celui qui le possède croit qu’il en a terminé avec la nécessité de continuer à éclairer son esprit, à approfondir ses connaissances et à réfléchir.
    Bien à vous.

  18. Franck dit :

    Bonjour madame Manon,
    Je m’appelle Franck et j’ai lu avec beaucoup d’intérêt votre article sur la nature et la culture: cela m’a permis d’améliorer mes connaissances. Toujours dans cette même rubrique, j’aimerais, madame savoir de quel côté doit être classée la religion (le comportement religieux que l’on observe chez les humains), est-elle naturelle à l’homme ou est-elle culturelle ?
    Bien à vous madame.

  19. Simone MANON dit :

    Bonjour
    Vous trouverez dans de nombreux articles du chapitre X de quoi éclairer votre lanterne.
    Les religions sont des institutions sociales. Elles ont tous les caractères du fait culturel à savoir la particularité, la multiplicité, la transformation dans le temps. Les dogmes et les pratiques varient d’un groupe à l’autre.
    En revanche, si l’on parle du fait religieux, il semble bien avoir les caractères du naturel, à savoir selon l’analyse de Lévi-Strauss, l’universalité et la constance.
    Bien à vous.

  20. chérine dit :

    Bonjours à tous , j’ai une petite question à poser ou plutôt une petite inquiétude à exposer , mon professeur de philosophie ne nous donne strictement aucun texte. Depuis le début de l’année nous n’avons eu pour référence que 2 situations , cela va t’il m’empêcher de répondre a une question posée un jour d’examen? Je précise que je lis très régulièrement pour ainsi dire tous les jours mais ceci ne remplace pas les explications d’un professeur sur un texte !

  21. Simone MANON dit :

    Bonjour
    Il est étonnant que votre professeur se dispense de vous faire étudier des textes mais ce n’est que le début de l’année.
    L’épreuve de l’explication de texte étant une épreuve du baccalauréat, il va sans doute vous initier à la méthode et vous donner des textes à commenter.
    En tout cas votre classe est en droit de lui demander de respecter les exigences académiques.
    Bien à vous.

  22. theresa dit :

    bonjour!
    Madame,j’aimerais vous demander comment faire pour mieux travailler en philosophie? parce que je vois que la philosophie peut me faire échouer au Baccalauréat. Aussi je voudrais devenir une prof de philosophie comme vous. Merci

  23. Simone MANON dit :

    Bonjour
    D’abord il faut éviter la panique. Vous n’êtes qu’au début de l’année et l’exercice philosophique exige du temps pour se familiariser avec ses exigences.
    Assimilez régulièrement les cours, lisez les textes d’auteurs que votre professeur vous propose en essayant à chaque fois de bien les comprendre. Avec la pratique, vous acquerrez de l’aisance.
    Bien à vous.

  24. idy ly dit :

    Bon soir madame j voudrais que vous m guider pour acceder a votre site

  25. Simone MANON dit :

    Bonjour
    Mon site étant gratuit et accessible à tous, je ne comprends pas le sens de votre question.
    Pour ce qui est du site lui-même, vous disposez d’une table des matières, d’une liste de chapitres qu’il suffit d’ouvrir dans la colonne de droite pour avoir une idée de tous les articles le composant. Un index vous permet de retrouver facilement des articles concernant des auteurs ou un thème.
    Bien à vous.

  26. gauthier dit :

    Bonjour Madame,
    Je suis en train de traiter le sujet: « Nature et contre-nature ».
    Il me semble qu’il faut questionner l’idée même de contre nature du fait qu’il est en opposition avec Nature qui lui même est un concept flou. Cependant j’ai encore du mal non seulement à problématiser, mais aussi à trouver de bonnes références littéraires et philosophiques liées au sujet. Sauriez-me guider un peu ?
    Merci, Bien à vous.

  27. Simone MANON dit :

    Bonjour
    Mon site, comme je le précise à de nombreux internautes, n’est pas un site d’aide aux devoirs.
    Vous avez raison de penser que la notion de contre-nature est aussi problématique que celle de nature.
    Vous avez de nombreux articles dans ce chapitre pour éclairer votre lanterne.
    Par exemple: http://www.philolog.fr/nature-humaine-et-civilisation-freud/
    Bon travail.

Laisser un commentaire