Flux pour
Articles
Commentaires

Archives de la catégorie 'Chapitre VI – Nature-Culture.'

    La distinction notionnelle de la nature et de la culture ne pose pas problème, en revanche est-il facile de distinguer dans la réalité humaine ou dans la réalité matérielle ce qui relève de la nature et ce qui relève de la culture?

Lisez l'article complet

*  *  »  Il fut jadis un temps où les dieux existaient, mais non les espèces mortelles. Quand le temps que le destin avait assigné à leur création fut venu, les dieux les façonnèrent dans les entrailles de la terre d’un mélange de terre et de feu et des éléments qui s’allient au feu et […]

Lisez l'article complet

     « Instinct et raison, marque de deux natures » écrit Pascal dans la Pensée 344B et il note dans la Pensée 343B : «  Le bec du perroquet qu’il essuie, quoiqu’il soit net ».   Il pointe par là la différence entre l’homme et l’animal, différence qu’on peut approfondir comme distinction de l’intelligence et de l’instinct.

Lisez l'article complet

    « L’homme est le seul animal dont l’action soit mal assurée, qui hésite et tâtonne, qui forme des projets avec l’espoir de réussir et la crainte d’échouer. C’est le seul qui se sente sujet à la maladie, et le seul aussi qui sache qu’il doit mourir.

Lisez l'article complet

 *    Le mythe de Prométhée montre que l’homme n’est pas un être de la nature comme les plantes ou les animaux. « Il est né nu, sans chaussures, sans couvertures, sans armes » Si l’on devait s’en tenir à l’équipement naturel de l’espèce humaine, elle serait condamnée à disparaître car elle est dépourvue de ce qui […]

Lisez l'article complet

La culture.

   A)    La culture humaine en général.    Humaine parce qu’elle est œuvre humaine et parce qu’elle est le moyen de rendre l’homme plus humain. On désigne par cette expression, l’ensemble des manifestations de la pensée et de l’action humaines. Ainsi, l’art, la technique, la science, la religion et le culte des morts mais aussi la […]

Lisez l'article complet

    « L’homme n’est pas cet être débonnaire, au cœur assoiffé d’amour dont on nous dit qu’il se défend quand on l’attaque mais un être, au contraire qui doit porter au compte de ses données instinctives une bonne somme d’agressivité. Pour lui, par conséquent, le prochain n’est pas seulement un auxiliaire et un objet sexuel […]

Lisez l'article complet

   * «  La cité est au nombre des réalités qui existent naturellement, et (…) l’homme est par nature un animal politique. Et celui qui est sans cité, naturellement et non par suite des circonstances, est ou un être dégradé ou au-dessus de l’humanité. Il est comparable à l’homme traité ignominieusement par Homère de : Sans famille, […]

Lisez l'article complet

       « Le moyen dont se sert la nature pour mener à bien le développement de toutes ses dispositions est leur antagonisme dans la société, pour autant que celui-ci se révèle être cependant, en fin de compte, la cause d’un ordre légal de cette société.       J’entends ici par antagonisme l’insociable sociabilité des […]

Lisez l'article complet

 *   « Mais quand les difficultés qui environnent toutes ces questions laisseraient quelque lieu de disputer sur cette différence de l’homme et de l’animal, il y a une autre qualité très spécifique qui les distingue, et sur laquelle il ne peut y avoir de contestation, c’est la faculté de se perfectionner ; faculté qui à l’aide […]

Lisez l'article complet

Articles plus anciens »